"Inquiet et Choqué" Par Ibrahima Ngom

Les fêtes de fin d’année sont désormais considérées comme des évènements où l’on ne se gêne plus de fixer des limites morales.
En effet, le mois de Décembre constitue le moment où s’affiche le visage le plus horrible de notre société car celle-ci se transforme de manière hideuse en société américaine ou européenne. 

C’est d’ailleurs le moment où l’on sent de plus en plus la présence et la puissance de Satan car ce qui était considéré comme tabou tels que la débauche ainsi que d’autres manifestations de la dépravation des mœurs deviennent subitement banalisés.
Frères et sœurs le moment n’est-il pas venu de faire une introspection ?
Décidément personne n’est à l’abri y compris la jeunesse sénégalaise parce qu’elle adhère peu à peu à un système qui n’est compatible ni à sa culture, ni à ses réalités ni à ses religions.
Essayons d’y trouver un remède pour sauver notre jeunesse.
En sus les plus grands perdants ce sont les filles
Sœur es-tu conscient de l’avenir ? Je dirai non !
Pourquoi passes-tu ton temps à te vêtir d’habits qui exhibent tout ton corps en faisant fi de la pudeur ?
Bref il est l’heure de se réveiller de cette folie prégnante qui est irrévérencieuse.
Je suis indigné par la situation actuelle et souhaiterais juste soulever le débat sur ce sujet.