"Ce que l'indiscipline notoire dans la circulation routière nous enseigne, avec les cars-rapides comme l'incarnation type" Par Guorguez

Les cars-rapides ont une longue espérance de vie surtout assurée par une"maintenance"de bricole prodiguée dans des"cliniques"de greffe d'organes mécaniques et électriques,la plupart informellement recyclés des dépôts de ferraille.L'ingéniosité de ces cliniciens a été observable à travers les cars-rapides à double cabine,par un couplage de deux carcasses soudées dont la tenue de route dépend plus de la bénédiction reçue d'un marabout que d'une parfaite harmonisation,préalablement testée en laboratoire,de lois physico-mécaniques commandant ces véhicules depuis la phase de conception et de montage à l'usine.
Pas étonnant donc qu'à ces"charrettes" urbaines et inter-urbaines auxquelles on a fait que transférer l'âme du cheval ou de l'âne du village,considérant les sourcils généralement dessinés autour des phares et la queue attachée sur le pont arrière,on semble leur avoir délégué toutes les mesures de prudence attendues de leurs conducteurs!

L'ampleur de l'indiscipline caractérisée,en nous fondant sur l'étude de cas des car-rapides dévastateurs,est plus que révélatrice sur le laisser-aller et laisser-faire ambiants menaçant à la longue tous les secteurs d'activités porteurs de développement rationnel.
Gorguez Diop
Email:gorguezdiop@gmail.com